Pas encore enregistré ? Par ici soldat !
Revenir à la page d'accueil
        Cliquez ici pour vous connecter      Moteur de recherche TOW     Tournois Time Of War
Revenir à la page d'accueil
    . : [E]n 2 mots : .
     Time Of War
     EAP/Westwood
     La série Tiberium
     Renegade
     La série Alerte Rouge
     Generals
     La Terre du Milieu
 
    . : [S]ections : .
     Base de connaissances
     Carte des joueurs
     Créations de fans
     Mailing list
     Images
     Mods
     Replays
     Solutions
     Stratégies
     Téléchargements
     Liens/Partenaires
 
    . : [D]ossiers : .
     Command & Conquer
     Soleil de tiberium
     Guerres du Tiberium
      +Kane's Wrath
     Crépuscule de Tiberium
     C&C Renegade
     Tiberium
     Alerte rouge 1
     Alerte rouge 2
      +La revanche de yuri
     Alerte Rouge 3
      +La Révolte
     C&C Generals
      +C&C Generals Heure H
     La Terre du Milieu
     La Terre du Milieu 2
      +R. Of The Witch King
 
    . : [L]a boutique : .
     La sélection TOW
 
    . : [L]es forums : .
     La série Tiberium
     La série Alerte Rouge
     Generals / Heure H
     La Terre du Milieu
     Time Of War
 
    . : [A]ffiliés : .
     CnC Europe
     CnCGenerals World
     CNCNZ
     Jeux Flash
     Jeux Stratégie
     Jeux Video
     Site Des Clans
     TGames
     Tom Baxa
     Xpert
     Jeux Cherche
    Tom's Games
     War Of Generals

© Jios // Kloobik.com

 
. : [N]ews du 10/03/2011 à 16:00 : .
 
[ToWFic] Chapitres 66 : Insurrection

Avec un peu de retard voici enfin un nouveau chapitre ! Celui-ci clôt le quatrième acte "D'un monde à l'autre". L'acte final aura pour titre "Le crépuscule du Tiberium".

Bonne lecture à tous !


Chapitre 66 : Insurrection


Une année s’était écoulée depuis la chute de Tibère et l’apparition du mystérieux cristal, douze mois au cours desquels le monde avait connu plus de bouleversements que pendant toute l’histoire de l’humanité. Le Tiberium avait redessiné la carte du monde, l’équilibre des forces ne dépendait plus d’une quantité de têtes nucléaires mais de la progression de ce fléau tombé du ciel.
L’Italie n’était désormais plus qu’une vaste zone rouge où la avait totalement disparue. Toute l’Europe de l’Ouest jusqu’à l’ancien rideau de fer était en grande partie contaminée. Des populations abandonnées par les Alliés tentaient de survivre en s’adaptant à ces nouvelles conditions d’existence. Les morts se comptaient par dizaine de millions, irradiés par le Tiberium ou assassinés par des humains qui ne reculaient plus devant rien pour rester en vie.
Le désespoir s’était peu à peu installé dans les jaunes zones mais le chaos avait été évité de justesse. Surgit du néant un homme providentielle leur avait redonné foi en l’avenir, en un destin qui verrait les habitants de ces terres triompher des Alliés grâce au pouvoir du Tiberium. La rumeur s’était propagée, en l’espace de quelques semaines il n’y avait plus eu un seul endroit où l’on ne parlait pas de Kane, l’homme qui avait vu le premier ce cristal qu’il disait envoyé par Dieu. Vêtu d’une grande cape noire il allait de ville en ville à la rencontre de ces populations désœuvrées, il ne leur promettait pas la paix mais des années de guerres qui laisseraient place à une ère de félicité. Grâce à leur foi ils découvriraient les secrets du Tiberium, le peuple élu du Nod prendrait le pas sur les hérétiques et mènerait l’humanité vers son salut.
On prétendait qu’il levait une véritable armée de combattants dévoués corps et âme à sa cause, on disait que lui et ceux que l’on appelait la Main Noire marchaient vers Moscou pour renverser Cherdenko, première étape de la conquête du monde par la Confrérie du Nod. Cette simple rumeur avait suffit à pousser sur les routes des milliers de personnes, hommes, femmes, enfants. Tous voulaient accompagner celui qu’ils considéraient comme leur guide vers la victoire.

Chaque jour la tension grandissait un peu plus dans l’antique capitale de l’empire slave. Plusieurs milliers de kilomètres la séparaient encore du fléau tibérien mais le flot constant de réfugiés faisait vivre par procuration à ses habitants la souffrance des populations des zones jaunes. La rumeur de la venue de Kane avait atteint depuis des semaines l’immense cité, chaque jour des réfugiés suspectés de le suivre étaient arrêtés et ne réapparaissaient plus jamais. La tension grimpait et l’on commençait à craindre la guerre civile. Nombreux étaient ceux qui ne se sentaient pas concerné par le drame qui se déroulait aux portes de la Russie, ils voyaient en ces fils du Nod des fanatiques qu’il fallait exterminer, et ils n’hésitaient plus à passer de la théorie à la pratique.
Meurtres, émeutes, tel était devenu le lot quotidien de Moscou. Il ne manquait plus qu’une étincelle pour faire flamber la cité et abattre la désuète union soviétique, un brasier qui n’allait pas tarder à prendre. Cela faisait depuis une dizaine de minutes que deux agents du KGB filaient cet étrange homme au visage encapuchonné. Ils pensaient qu’il pourrait les mener au cœur du quartier général de Kane. Installés à la terrasse d’un café ils l’observaient discrètement, l’inconnu se dirigeait vers l’une des statues de Staline qui parsemaient la capitale, située en plein centre d’une immense place.
Sous le regard des passants interloqués il avait sorti une bombe de peinture rouge et dessiné une immense queue de scorpion encadrée d’un triangle sanglant. Autour de lui des dizaines de personnes se rassemblaient, sans témoigner d’attitude particulière, badauds qui semblaient hésiter sur le comportement à adopter.
L’homme avait finit par se retourner et s’était exprimé, de cette voix forte et profonde qui allait marquer le monde pendant des décennies.
« Je sais que vous êtes là ! Vous vous cachez, vous me suivez depuis l’instant où j’ai franchi les portes de cette ville. Qu’attendez-vous pour venir m’arrêter ? Je suis Kane, guide de la Confrérie du Nod ! Je sais que vous voulez prendre ma vie alors venez ! Démasquez-vous ! » termina-t-il dans un cri de fureur.
Moins d’une minute plus tard les deux agents du KGB avaient traversé la foule. Sans prendre conscience de la menace qui planait sur leurs vies ils levèrent leurs armes et intimèrent à Kane de lever les mains en l’air. Celui-ci s’exécuta et leva les bras en croix, il balaya du regard la foule et baissa lentement la tête, signifiant par ce geste qu’il se soumettait à leur jugement et qu’il remettait sa vie entre leurs mains.
Deux coups de feu retentirent, deux corps sans vie tombèrent à terre, le choc de leur chute recouvert par une clameur sauvage, la foule acclamait le guide qu’elle avait choisie. Kane baissa les bras, le regard brûlant d’un éclat sauvage.
« Mes amis, mes frères, habitants de Moscou, réfugiés des terres oubliées, le temps est venu pour vous de prendre ce qui vous est du. Marchez avec moi vers le Kremlin, posons dès maintenant les premières pierres de ce monde que nous allons bâtir ensemble. Marchons, au nom du Nod, au nom du Tiberium ! »
Une nouvelle clameur retentit, encore plus enflammée que la première. Kane se détourna et se dirigea vers son destin, suivi par des milliers de fils du Nod.

A quelques kilomètres de là le désordre s’emparait des bureaux du Kremlin. La nouvelle de la présence de Kane au cœur de Moscou avait suffit à déchainer les passions. Des milliers de personnes marchaient vers le bastion de l’appareil soviétique, massacrant quiconque osait s’interposer. Des militaires avaient rejoint la marche et protégeaient le cortège contre toute agression. Les fanatiques de la Main Noire haranguaient la foule et semaient le chaos et la mort sur leur sillage. Des explosions retentissaient à intervalle régulier, cocktails molotovs et autres grenades lancées sur les symboles du pouvoir soviétique.
Un an après l’apparition du Tiberium le monde basculait de nouveau. Le cristal venu de l’espace avait fragilisé les bases de l’empire communiste, l’esprit qui s’était échappé de l’astéroïde lui apportait le coup final. Sous la forme du charismatique Kane il jetait à bas la deuxième plus grande puissance et menaçait du même coup l’équilibre mondial.
Cherdenko observait l’avancée irrésistible de la foule, pétrifié de terreur par cette marée humaine que rien ne pouvait arrêter. Autour de lui on s’agitait en tout sens, entassant dossiers et autres documents officiels, tentant de sauver ce qui pouvait l’être.
« Monsieur ? Vous devriez vous diriger vers les tunnels sous-terrain. Ils seront là d’une minute à l’autre !
- Je ne partirai pas.
- Mais monsieur, s’ils vous attrapent…
- Ils me tueront. Je sais tout cela. » répondit Cherdenko d’une voix grave en se retournant vers son interlocuteur. « Je refuse de mener une guerre contre mon propre peuple. S’ils ont choisi ce pauvre fou pour les guider dans ce nouveau monde je ne m’y opposerai pas. »
Il scrutait l’immense foule à la recherche de son ennemi mais ne le trouvait pas. D’innombrables silhouettes avançaient tête cachée sous une capuche. Il pouvait être n’importe où. Des explosions continuaient de retentir ça et là. Plus aucun coup de feu n’étaient tirés, les rares soldats qui n’avaient pas rejoint l’insurrection l’avaient payé de leur vie. Rien ne s’opposait plus à la prise de pouvoir de Kane.
« Partez si vous le souhaitez. » dit finalement Cherdenko à l’adresse de ses conseillers. « L’union soviétique n’existe plus. »
Personne ne répondit à cette déclaration fataliste. Le secrétaire général se retourna et dévisagea tour à tour les hommes et femmes qui l’avaient accompagné pendant de longues années. A l’unisson ils levèrent tous la main en un salut martial, adieu solennel à celui qui avait été bien plus qu’un simple leader. Une nouvelle explosion fit trembler l’édifice, quand le calme revint Cherdenko se trouvait seul dans son bureau.
Il s’installa une dernière fois sur le fauteuil qu’il avait occupé depuis sa nomination deux décennies plus tôt et attendit. Une vieille photo trônait dans un cadre dans un coin, un cliché qui le montrait prêt d’un demi-siècle plus tôt, le jour où il avait été promu général suite à l’opération qui avait conduit à la mort de Einstein. Jamais aucun soldat n’avait été élevé à ce grade aussi jeune. Sa progression dans la hiérarchie de la partie s’était faite naturellement. Il devait tout cela à Kane, à cet homme qui avait traversé le temps pour sauver le monde. Aujourd’hui il venait récupérer ce pouvoir qu’il lui avait offert, d’une certaine façon Cherdenko trouvait que ce n’était que justice.
Quelques coups de feu retentirent dans les étages inférieurs, des cris, des supplications puis plus rien, un silence absolu. Des bruits de pas retentirent et un homme apparut.
« Je t’en prie assis toi. » lança-t-il d’un ton qui contredisait la courtoisie de ses mots.
Kane s’approcha d’un pas lent et s’installa face à Cherdenko, le visage impassible.
« Que s’est-il passé ce jour là ? Qu’est ce qui a bien pu t’arriver ?
- Je te l’ai dit, j’ai vu le visage de Dieu.
- Mais bon sang Kane ! Tu ne peux pas croire ce que tu dis. »
Kane se pencha sur le bureau et s’approcha si prêt de Cherdenko qu’une vingtaine de centimètre à peine séparait leurs visages.
« Le Tiberium n’est pas simplement un cristal venu de l’espace, c’est un être doué de conscience, un esprit qui m’a choisi pour mener ce monde vers sa destinée. »
Cherdenko sentit les battements de son cœur accélérer à tout rompre. Kane disait vrai, il pouvait voir dans ses yeux la créature qui s’agitait. Son âme avait été souillée par cette entité. Il n’était plus vraiment humain, il n’était pas totalement extra-terrestre, il était une aberration qui venait prendre le contrôle de la première puissance nucléaire au monde.
« Ces hommes et ces femmes te prennent pour leur Messie, pour un prophète envoyé par Dieu pour les sauver. Mais ça n’est qu’un mensonge, tu n’as pas l’intention de les libérer.
- Le sort de votre espèce ne m’importe pas. La seule chose que je souhaite est quitter cette prison que vous appelez la Terre. Et si pour cela je dois vous anéantir jusqu’au dernier je le ferai sans la moindre hésitation. Donne-moi les codes des têtes nucléaires et l’emplacement de votre centre de recherche sur le clonage et tu auras peut être la vie sauve.
- Nous avons mis fin à ce programme, pourquoi vouloir une telle technologie ?
- Une seule vie ne me suffira pas à changer la face de ce monde. »
Kane était mortellement sérieux, cet homme, cette chose, annonçait sans détour prétendre à l’immortalité et vouloir remodeler cette Terre. Peut être était-il réellement Dieu, cette entité divine que tant d’hommes avaient appelé de leurs vœux pendant des millénaires. Ces pauvres fous s’étaient ils douté un seul instant que leur seigneur se présenterait à eux sous un visage aussi cynique et inhumain ?
« Ayez pitié de nos âmes. »
Cherdenko s’écroula, le crâne éclaté par l’impact de la balle. La main qui avait pressé la détente s’écroula inerte sur le bureau, le poing toujours fermé sur l’arme qui dégageait une fumée grisâtre. Le geste avait été si rapide que Kane n’avait rien pu faire. Il resta de longues minutes à observer le sang se déverser à chaudes gouttes sur le bureau, son âme déchirée entre la tristesse face à la mort d’un vieux compagnon d’arme et un léger ennui face à un plan légèrement retardé.

Kane se leva et se dirigea vers le balcon, le visage fermé dans une expression pleine de fureur et de charisme. Dehors la foule l’attendait, amassée face au palais du Kremlin. Des dizaines de milliers de personnes venues des quatre coins des zones touchées par le Tiberium étaient là, tous avaient parcouru le monde à pied pour accompagner leur Messie dans la première étape de son règne, âmes prêtes à se sacrifier en son nom.
« Mes frères ! Mes sœurs ! Enfants du Nod ! Il y a un an le destin du monde a changé, il y a un an Dieu nous a adressé un message, un message que des hommes tels que Cherdenko ou Ackerman ont refusé d’écouter. Ils voient dans le Tiberium un fléau extra-terrestre qui s’est abattu sur notre planète, je vous le dit haut et fort, leurs mots ne sont que blasphèmes.
Un jour nouveau s’est levé mais je vous mentirais si je vous prétendais que suivre cette route qui s’ouvre à nous n’exigera aucun sacrifice. Suivre la voie de Dieu sera pleine de souffrances mais croyez-moi, chaque goutte de sang versée marquera un pas de plus vers le destin qui nous a été promis.
Je ne suis pas venu ici pour mener une révolution égoïste et cupide. J’ai été choisi pour mener le peuple du Nod vers sa libération et je ne faillirai pas. Ensemble nous combattrons ces hérétiques qui ont tourné le dos à Dieu. Ensemble nous marcherons vers ce destin promis pour la venue du Tiberium.
Je vous en fais le serment. »
Kane baissa humblement la tête, suscitant une vague d’acclamations. La foule rassemblée scandait son nom et claquait des mains dans une synchronie parfaite. Partout sur les toits des drapeaux du Nod s’élevaient sous les objectifs des caméras qui montraient aux yeux du monde la naissance de tout un peuple, le début du règne de celui qui allait entrer dans la légende.

Une nouvelle clameur retentit quand Kane releva la tête. Il salua une dernière fois la foule et retourna dans le bureau de Cherdenko où l’attendaient des officiers de la Main Noire.
« Messieurs, il est temps de lancer le programme Cabal. »



Yssan


  . : [N]ews connexes : .

- [ToWFic] Chapitres 67 : Une nouvelle menace
- Time Of War lance son compte Twitter !
- En direct du forum : l'avenir de CnC en discussions

 


. : [V]os commentaires : .
 
10/03/2011 à 16:13
    Foril

 
L'acte final aura pour titre "Le crépuscule du Tiberium".

Tiens donc ! Kane prendra-t-il un ... ?
Edité le 10/03/2011 à 16:14
 
10/03/2011 à 16:41
    Yssan

Envoyer un message privé à Yssan

 
un quoi ? Non non c'est vrai je ne vois pas ce que tu veux dire ^^
 
10/03/2011 à 19:04
    Foril

 
Yssan> Rooh, je ne veux pas gâcher aux joueurs de C&C4 la fin. Même si tout le monde sait que Kane prend un ... .

Sinon, j'aime ta fanfic, ça m'occupe dans le train et le tram.
Mais c'est aussi génial ! Bravo !
Edité le 10/03/2011 à 19:05
 
11/03/2011 à 00:03
    Bobbyshoot

 
un quoi ?
 
11/03/2011 à 22:03
    Vosseler

Envoyer un message privé à Vosseler

 
Toujours excellent, et tu m'offre une vision de l'histoire bien différente mais que j'adore
 
 


. : [N]ouveau commentaire : .
 


Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir participer.
 


. : [L]es dernières news : .
 


Open RA: Nouvelle version disponible
23/07/2014 - 11 réactions
Toujours plus de corrections et fonctionnalités
Renegade X Beta 3 arrive sous peu
21/07/2014 - 4 réactions
Avec une bonne liste de modifications
Les serveurs GameSpy sont fermés
18/07/2014 - 3 réactions
Après quelques jours de répit...
Transformez AR3 en C&C3
17/07/2014 - 5 réactions
Un mod qui a un beau potentiel!
CnC Online disponible!
01/07/2014 - 14 réactions
Le retour du jeu en ligne sur plusieurs C&C.
Jeu en ligne sur C&C: ça se précise
22/06/2014 - 7 réactions
Vous pourrez continuer à jouer en ligne à C&C
Serveurs en cours de maintenance... (MAJ)
17/06/2014 - 2 réactions
... Enfin pas tout à fait.

 

 

 
. : [R]echerche : .
 

 


. : [C]arte : .
 


Connectez-vous pour profiter de cette fonction!

 


. : [S]ections : .
 


Boutique
Dossiers
Downloads
Créations
Images
Solutions
Stratégies

 


. : [D]ownloads : .
 


Logiciels

 


Copyright © 1996-2005. Tous droits réservés.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur
Flux RSS jeux  Flux RSS général (news TOW, jeux, hors sujets)