Pas encore enregistré ? Par ici soldat !
Revenir à la page d'accueil
        Cliquez ici pour vous connecter      Moteur de recherche TOW     Tournois Time Of War
Revenir � la page d'accueil
    . : [E]n 2 mots : .
     Time Of War
     EAP/Westwood
     La série Tiberium
     Renegade
     La série Alerte Rouge
     Generals
     La Terre du Milieu
 
    . : [S]ections : .
     Base de connaissances
     Créations de fans
     Images
     Mods
     Replays
     Solutions
     Stratégies
     Téléchargements
     Liens/Partenaires
 
    . : [D]ossiers : .
     Command & Conquer
     Soleil de tiberium
     Guerres du Tiberium
      +Kane's Wrath
     Crépuscule de Tiberium
     C&C Renegade
     Tiberium
     Alerte rouge 1
     Alerte rouge 2
      +La revanche de yuri
     Alerte Rouge 3
      +La Révolte
     C&C Generals
      +C&C Generals Heure H
     La Terre du Milieu
     La Terre du Milieu 2
      +R. Of The Witch King
 
    . : [L]es forums : .
     La série Tiberium
     La s�rie Alerte Rouge
     Generals / Heure H
     La Terre du Milieu
     Time Of War
 
    . : [A]ffiliés : .
     CnCGenerals World
     CNCNZ
     Jeux Stratégie
     Tom Baxa
     War Of Generals

Jios // Kloobik.com

 
 
 
Les fans Fictions
Les fans Fictions  


. : [C]ontenu : .
 

Opération Eagle Victory

 

"Salut à tous me revoilà ! Bon, voilà mon troisème fanfic sur C&C. Cette fois ci, je laisse tomber les conneries sur Red Alert (manque d'inspiration) et je m'attaque à un autre genre : le fanfic sérieux (si, si, je peux l'être !) ! Dans ce fanfic, on suit un brave chtit gars du GDI dans sa dernière mission : l'attaque du Temple du Nod à Sarajevo (nostalgiques, souvenez vous, la dernière mission du GDI dans C&C premier du nom …) !
Comme mon dernier fic débile était pas terrible, j'ai essayé de bosser celui ci. Mais j'ai eu peu de temps avec les études… Enfin, j'espère qu'il vous plaira !"
Taktikal

Note : ce fanfic contient un langage un peu grossier (langage de soldat quoi) et des scènes de batailles, mais rien d'insurmontable…

12 Mai 2024, 7H05, ADAV de Transport Orca matricule °5120458, Equipe Aérienne Golden

Ca y est… le matos est prêt, les fusils, les caisses, les munitions… et les troufions embarqués… Les moteurs vrombissent et un hurlement se dégage comme si le zinc hurlait de colère. On tangue, on se sent soulevé et deux minutes après, on voit les Hélipads devenirs de plus en petit… C'est parti pour un nouveau jour ensoleillé au bruit des obus…Pfff…Engagez vous qu'ils disaient…Résultat…Envoyé à Sarajevo pour botter le cul du Nod…Lever à 5H30, bastons générales au bord de la mort… et moi qui pensait que l'armée c'était sain pour le corps et l'esprit…mon cul oui ! Bon, arrêtons de râler…Quand on y pense, j'ai quand même connu Doc, Mike, Russel, et tous les autres…et puis y'a eu de bons moments de déconnade et des mérites après les missions. De plus, notre objectif touche à sa fin…Alors pourquoi je grogne ?
…Sans doute parce que c'est notre dernière mission ici…Et ce sera sans doute la plus terrible…je sais qu'on reviendra pas tous entiers…Et j'ai beau avoir fait 3 ans dans le GDI, ça me fout les glandes… Notre Orca vibre sous les couches d'air. C'est un ADAV de transport dernier modèle. Large, pas trop inconfortable et blind…BAOOOM ! Merde ! Bon dieu ! Mais que ? Je regarde au hublot. Autour de moi, ça demande qu'est ce qui se passe, ça s'inquiète. Les pilotes gueulent des trucs dans le cockpit. Oh merde… un site SAM…Un Orca vient de trouver un missile de mauvaise humeur. Il tombe vers le sol, en crachant une épaisse fumée noire entourée d'une auréole de flammes… Des morceaux de métal s'arrachent…Hum…blindé disais je… Notre pilote est un vrai casse gueule et vient de plonger vers le sol pour échapper à la DCA. Un missile passe à côté. Une autre explosion. Trois chasseurs Orcas passent à toute vitesse, compartiments à missiles ouverts : dans quelques minutes, ça va chier…

12 Mai 2024, 7H16, Couvert des arbres, quelque part en Ex-Yougoslavie, Equipe de Marines Alpha, début de l'opération Eagle Victory

Encore une fois ça y est ! On est débarqués, les soldats sont prêts. Les tanks, les blindés, le VCM…tout ! Cette fois pas de quartier. Mais on a quand même perdu trois transports et un chasseur. On a réussi a sauver quelques types du deuxième transport crashé mais y sont pas en état de se battre…
Ca y est ! Ca commence ! Des jeeps arrivent. On entend des crépitements. Des explosions. Les ADAVs passent à toute vitesse en crachant des missiles. Des arbres éclatent, des explosions retentissent. Les jeeps commencent à canarder. Les mecs descendent des véhicules. Ils ouvrent le feu. On se planque tous derrière les transports et les jeeps. J'arme mon M16 et vise. Je descends deux gus et blesse un troisième. Je me planque pour éviter les balles qui éclatent sur les carlingues blindées, sors de mon trou et tire comme un fou. Deux autres soldats tombent et trois autres se jettent à terre. Je me rabaisse, enlève le chargeur, en prend un autre, le mets en place et tire le levier d'armement. Clac ! Chargé ! Mike est avec moi. Il me voit. Je luis fais un signe… Il comprend. Je compte mentalement…1…2…3 ! On sort à toute vitesse de notre abri et on fonce en tirant vers les ADAvs 2 et 3. Ma radio grésille.

-Hops ! Couvre nous !

Hops m'entend et me voit. Il avance en strafe jusqu'à la jeep où on était planqués et se met à tirer. Peters sort de la carlingue de l'ADAV 2. Il charge son PSG1 Heckler & Koch et se met en position. Il tire, recharge, tire, recharge… Des corps tombent chez le Nod. Son statut de sniper n'est pas de la vantardise, croyez moi ! Hops tire toujours, me couvrant moi et Mike. On arrive vers l'ADAV et on se jette derrière. Je gueule à Mike :

-Défends toi et assure toi que tout est débarqué des transports ! Il faut qu'ils se cassent avant de se faire trouer ! Ce sont nos seuls moyens de repartir de ce putain d'endroit ! Je préviens les équipes Thunder et Meka !

-Ok !

J'avance accroupi vers les portables et les radios installés. Les balles sifflent autour de moi. Un soldat tombe. Un médecin accourt pour l'aider. Merde ! On va y laisser notre peau ! Y nous attendaient ces salauds !
J'allume la radio et balance la fréquence. Les grésillements se stoppent. Je les contacte.

-Equipe Alpha à Equipe Thunder ! Alpha à Thunder ! On a besoin de renforts ! Ces connards sont sur place ! On est barricadés derrières les transports ! Il faut que l'Equipe Golden reparte ! Envoyez des renforts ! On va plus tenir très longtemps ! Je répète : envoyez des renforts !

- (parasites) **Thunder à Alpha : bien compris, tenez bon les gars on arrive !**

-Ok, ça c'est fait…

je changeais de fréquence…

-Equipe Alpha à Meka ! Alpha à Meka, me recevez ?

-**Meka à Alpha, reçois 4/5…**

-Ne débarquez pas ! Le Nod est en place ! Renforts presque là ! Lieu pas sur ! Restez en position, je répète : restez en position !

-**Meka à Alpha : bien compris ! Terminé !**

-Alpha : terminé !

Et voilà…Maintenant, reste à savoir si on va tenir jusqu'à la…

12 Mai 2024, 13H44 , Entrée d'une Base du Nod, collines de Sarajevo, Ex-Yougoslavie, Equipe Alpha et Meka, Opération Eagle Victory

Putain… ça fait toute la matinée qu'on progresse. L'attaque de ce matin a été violente ! On a eut de nombreux blessés et pas mal de matériel bousillé. Merde ! Quelle bande d'enfoirés. Mais on a réussi à s'installer. Ca y est. On se bat depuis ce matin. Pas de répit : le Nod nous balance ses troufions sur la gueule depuis l'installation. On est à leur base. Ca va être le quatrième assaut qu'on lance.
Ca y est : les tours sont tombées. Soudain, je me cache derrière un sac de sabre. Une grande structure camouflée vient de tirer. Un laser puissant, rayon rougeoyant vient de partir des arbres en brûlant les branches de sa trajectoire pour s'abattre sur un de nos tanks. Le véhicule a explosé dans une boule de feu, projetant des débris métalliques de tourelle en tous sens. Un Obélisque de Lumière ! Les fils de pute ! Ils l'avaient camouflé ! Hops me gueule des trucs à travers la fumée.

-Kyle ! Ils ont planqué un obélisque !

-Ouais, j'ai vu ! Peters, tu vois de ta position si y'a du monde autour ?

La radio grésille et la voix calme et méthodique de Peters me répond :

-**Nan… y'a personne. Apparemment, il a une source d'énergie interne. Ils l'ont planqué pour embuscade. Mais y'a deux SAMs qui empêchent une frappe aérienne. Et j'ai pas du matériel pour les dégommer. Aucune possibilité pour un tireur de les avoir.**

-Merde… Bon. Je sais. Il faut que Hops grimpe et les allumes avec une arme lourde. Un Stinger, ou un RPG, je sais pas.

-**C'est risqué : le Stinger est une bonne solution, car il faut guider le missile. Mais il est pas le plus rapide et il faut tenir ouvert les sites assez longtemps. Il va falloir que l'un de nous fasse le guignol en Orca !**

-**Dites les intellos, j'ai entendu ! Okay, je prends le Stinger et je monte. Attention Peters, j'arriiiive ! **

Hops a la détente rapide. Les Orcas, après rapide briefing, décollent. Ils patrouillent à basse altitude près de la base. Hops m'envoie un signal : il est prêt. Les Orcas partent en direction de la colline. La caméra déployée par Peters nous montre une image de qualité moyenne. Les sites s'ouvrent. Les plaques dans le sol coulissent et les tubes lances missiles apparaissent, visant avec leurs ordinateurs les chasseurs ADAVs. Hops épaule le Stinger et déploie l'ordinateur de visée, l'allume, et charge la roquette. Il se concentre. Un tir. Mais ce n'est pas lui ! Merde ! Un missile s'envole. Les Orcas se déploient. Ils se dispersent et exécutent des manœuvres d'esquive. Le missile est déboussolé. Un chaff est largué une fraction de seconde plus tard. La fusée se dirige droit sur lui et explose en une boule de lumière orangée. Hops tire. Les ADAVs font feu. Leurs roquettes atteignent le sol aléatoirement. Une roquette manque d'endommager un site SAM mais explose seulement son blindage. Bordel ! Hops dirige la roquette qui file à toute allure entre les troncs d'arbres. Les dernières roquettes des Orcas s'écrasent, et deux endommagent l'obélisque. Un second et un troisième missile partent du sol. A ce moment la on entend Hops gueuler " Bingo !!! " dans la radio. Une explosion retenti au sol. Un site est pulvérisé. Mais on en entend une autre. Je lève les yeux. Il ne reste qu'une roquette qui explose près d'un second chaff. Mais une autre masse me fait poussez un juron. La carcasse enflammée d'un ADAV dégringole et finit par s'écraser dans les arbres avec fracas. Un autre " Merde ! Bande d'enfoirés !!! " grésille dans la radio alors que j'entend le tir d'un second missile Stinger. Les ADAVs font un second passage désespéré et larguent ce qui leur reste de missiles.

-Mais Bordel de merde ! Ils devaient attaquer après la destruction des sites !

Mike me répond :

"-Ils n'auront pas le temps si ils le font après. Ils savent qu'avec les SAMs qui les allument, c'est le seul passage possible. "

" … "

Soudain, une explosion double, décalée d'une seconde. Hops hurle dans la radio : " Les SAMs sont détruits ! Objectif atteint !". Mais un Orca qui a été touché par un dernier missile perd son réacteur gauche et dégringole lui aussi. La vitre du cockpit explose et on voit le pilote bondir. Quelques secondes après, l'avion explose en percutant le sol. Le pilote déploie sont parachute. Je regarde alors l'écran de caméra soulagé et une vision d'horreur me fige. L'image qui se termine est celle d'un homme transpercé par un laser, lâchant un tube qu'il avait sur l'épaule. Juste après son dernier tir, l'obélisque s'écroule sous les assauts des roquettes.

-HOPS !!!

Ma vision se brouille. La peur m'envahit. Le désespoir. Mon corps ne bouge plus. Je vois impuissant Peters courir vers le corps de Hops qui gît inanimé. J'entends Mike questionner Peters par radio.

-**Peters ! Peters ! Qu'est ce qui s'est passé ? Et Hops ? Peters ! Réponds Peters !

On entend rien. Puis finalement, je vois le corps de Peter se relever. Une phrase, une seule, résonne dans la radio.

-**…Hops est mort.**

12 Mai 2024, 14H36, Décombres d'une Base du Nod, collines de Sarajevo, Ex-Yougoslavie, Equipes Alpha, Meka, Thunder, Opération Eagle Victory

Hops est mort. On ne le reverra plus. Son corps a été enterré avec les autres, près des arbres. Peters, Mike, moi et d'autres sommes devant sa tombe. Personne ne dit mot. Je ne pleure pas. Pourtant je sais que la douleur est insupportable dans mon corps. Hops, le commando, Hops, l'homme blagueur, qui remontait toujours le moral du squad, Hops, l'ami, s'en est allé… à tout jamais. La base qu'on a détruit ne contenait même pas notre objectif : le QG Nod. La mort de Hops pour rien. Si, pour dégager la route, c'est tout. Mais on ne peut pas rester accablés éternellement. Nous sommes des Marines. L'Elite des Elites. Et on ne peut pas décliner nos missions à cause des sentiments. C'est la règle. Finalement, Mike se décide à prendre la parole :

-Et maintenant… que fait on ?…

- …Hops n'a pas donné sa vie pour rien. Pas plus que tous les soldats tombés depuis ce matin. On continue.

12 Mai 2024, 17H02, Base de Kane, collines de Sarajevo, Ex-Yougoslavie, Marines de l'Equipe Alpha, Aboutissement de l'Opération Eagle Victory.

Je me traîne. Mon bandage rougit. La balle logée dans ma jambe m'élance... Peters a lâché son PSG 1 depuis longtemps et vient de surgir devant moi avec son P228. Il roule derrière la colonne et vide son chargeur. Les soldats du Nod s'écroulent. Comme Mike, j'arme mon M16 et surgit à mon tour pour lâcher plusieurs rafales et éliminer les derniers soldats cachés derrières les ordinateurs. Les cris retentissent et les corps tombent. Je me repose un instant. J'entends les bruits lointains, signe que Doc, Russel, et le reste de mes hommes poursuivent dans les couloirs sud. Il fait frais. La lumière illumine la pièce doucement et fait resplendire les vitraux apocalyptiques et les dessins de scorpion. Quel temple décidément…. Notre but. J'ai promis à Hops de finir notre mission. Je ne faillirai pas. On continue. Trois hommes surgissent. On les abats. On surgit dans la salle enfin ! On recharge et braque les scientifiques. Ils tentent d'appeler la sécurité et de se défendre. Braves types. Plus braves que les trouillards habituels. Mais dommage pour eux, shuis pas d'humeur. Après la fusillade, Mike enjambe les cadavres et branche le programme sur les ordinateurs maculés de sang.

-Programme trois prêt. Piratage installé et effectué.

Soudain, plusieurs soldats surgissent. Hein ?… Mais… Ils sont différents :ils sont… étranges. Ils…ils ont des cristaux dans le visage. Et des visages brûlés. Déformés. J'en ai jamais vu avant. Jamais vue des personnes comme ça.Ils dégainent. On se planque derrière les ordis. Peters bondit et installe le programme de contrôle du Canon à Ions Orbital. On le défend. Plus de munitions. Les douilles jonchent le sol. Je charge mon P228 et tire. Mike fait de même quelques secondes plus tard avec son Glock 18 Parabellum. Enfin, deux minutes plus tard, Peters se détourne et vide son chargeur sur les derniers soldats. Les créatures s'écroulent. Ca y est… La mission est accomplie. Peters pianote sur le tableau de commande. Une image géante s'affiche. Un schéma. Un missile. Une ogive nucléaire. Celle qui est cachée sous nos pieds. Peters, pendant de longues minutes, pianote sur le clavier. Finalement, après divers programmations, une alarme s'enclenche et les schémas disparaissent. Peters se tourne vers moi.

-Ca y est. L'ogive est désarmée et le canon ionique braqué sur le temple. J'ai toutes les infos sur ces discs concernant le reste de la confrérie. Notre mission est terminée les gars, on peut y all…

Peters ne finit pas sa phrase. Il écarquille les yeux alors qu'une détonation retentit. Mike hurle. Peters me regarde. Un filet de sang se met à couler de sa bouche. Il tombe en avant, dans mes bras, les yeux gr ands ouverts, le regard étonné. J'entends Mike charger son arme. Un homme blessé, gisant dans son sang, à terre, me regarde, avec sa main crispée sur son arme. Il possède de petits cristaux incrustés dans le front. Son visage est brûlé, déformé. Ses yeux sont rouges. Et haineux. Puis deux autre détonations retentissent et sa tête fait un demi tour avec son corps, alors que des filets de sang et des morceaux de chair s'envolent. Mike se tient à mes cotés. Son regard est fou. Son arme, qu'il tient crispée entre ses deux mains a la culasse reculée : elle est vide. Accablé, je me baisse et regarde Peters. Il me regarde l'air las et grave.

-So…Sortez d'ici…commandant…et donnez …ceci…au…c…colonel Sheppard…

Il me fait serrer les discs tâchés de sang dans mes mains.

-C'est… c'est con hein… ? Mourir…ici… à la fin…de la mission…

Il hoquète en crachant du sang, comme s'il riait. Puis il me regarde encore une dernière fois et me sourit tristement.

-Ce fut un honneur… d'avoir servi sous…vos ordres… commandant…

Puis ses yeux se ferment. Et sa tête se penche sur le côté.
Mike apparaît près de moi bouleversé, les larmes aux yeux. Luttant moi même pour ne pas avoir la même chose, je me relève. Mike tient un détonateur électronique en main. Je hoche la tête. On ramasse des chargeurs, on recharge nos armes et on sort de la salle. Lorsque la balise secondaire est installée par Mike hors de la salle, et que le témoin de contrôle du canon ionique s'allume, j'appuie sur le bouton. La salle est engloutie par les flammes du C4 posé par Mike. Je me retourne une dernière fois, pour voir le corps de Peters se consumer au milieu du rideau de flammes. Puis nous partons. On traverse le temple. Les cris lointains indiquent que les marines du GDI ont réussi et s'enfuient. Une explsion rententit et le sol tremble. Un ADAV vient de larguer ses roquettes dans sur le bâtiment. En passant dans un couloir, j'entend cependant une chose étrange.

-Nous ne pouvons pas rester ! Ca va exploser !

-Personne ne quitte ce temple lieutenant.

Puis plus rien. Mike part en avant. Je m'arrête. J'écoute. Soudain, une détonation. Un bruit de corps qui tombe.

-Chef, je reste dans la salle de contrôle.

-Très bien.

Puis, alors que je m'apprête à repartir, une silhouette sort d'une porte et disparaît dans une autre embrasure. Je tends le cou. Il m'a simplement semblé voir un visage, avec une barbe, et un crâne chauve. Un homme. Habillé en noir. Mais je n'ai plus le temps de me poser des questions. Je cours vers la sortie. Mike qui m'attendait me voit et court avec moi. Le carré de lumière se rapproche. Ca y est. L'air libre. Autour de nous, un barrage de sacs de sables. Des tanks Mammouth. Le groupe Meka. Des marines aussi, et des soldats, des jeeps : Aplha et Thunder. Mike et moi rejoignons l'autre côté du barrage. Derrière la rivière, je vois que la base a été prise et que mes dernières troupes du Nod résistant sont poursuivies, sans grandes chances de victoire. Je gueule au chef des opérations :

-Canon à Ion en approche !

L'homme me comprend et transmet un ordre dans la radio. Aussitôt, toutes les troupes, soldats, tanks, véhicules, se retirent, reculent et évacuent les lieu. Mike et moi grimpons dans une jeep. On s'enfuit avec les autres et nous nous arrêtons derrière la rivière, pour observer le temple. Ses longues pointes effilées, son style architectural apocalyptique. Sa cheminée nucléaire. Puis les nuages gris s'éloignent d'un coup, alors qu'une grande lumière bleutée apparaît dans le ciel. Un bourdonnement qui augmente. La lumière s'intensifie et devient blanche de clarté et éblouissante, se concentrant en un énorme rayon qui s'abat sur le temple. Alors le bâtiment et ses alentours sont rasés dans les flammes, dans un tonnerre de bruit et d'explosions, dans une lumière céleste, comme une vision divine… Tout est fini. Le corps de Peters s'en va. Et le pilier central du Nod avec.


12 Mai 2024, 18H52, Base de Kane, collines de Sarajevo, Ex-Yougoslavie, Forces du GDI, Dernières minutes de l'Opération Eagle Victory.

On a analysé et exploré les ruines du temple. Mais le corps du leader Nod, un dénommé Kane, n'a pas été retrouvé. Tout le monde s'interroge. Pourtant, certains disent bien l'avoir vu dans les couloirs. A présent le GDI a accompli sa plus grosse mission. Maintenant, sans leader, sans QG, sans temple, sans centre vital, le Nod ne risque plus d'être une sérieuse menace… Même si les autopsies inquiétantes des corps de ces étranges soldats brûlés présentent… des traces de Tibérium….
On vient de me dire que le général James Solomon avait été élu pour diriger la construction du projet de la Station Spatiale Philadelphia. C'est un grand pas vers la nouvelle ère…

Même si mes songes me font penser…que cette nouvelle ère pourrait très bien… être plus sombre que celle ci…


20 ans plus tard, le colonel Kyle Mideel, 42 ans, est assiégé dans la base de Phoenix, qu'il dirige, pas les assauts de mystérieuses troupes qui revendiquent appartenir à la défunte Confrérie du Nod, malgré du matériel et des technologies étranges et inquiétantes, apparemment basées sur le Tibérium qui s'est propagé de façon sidérante. Il sera sauvé in extremis par un commander du nom de Mc Neil, ami et soldat du GDI qui lutte à nouveau contre le projet de ces troupes dirigées par un homme sensé être mort, du nom de Kane…


Notes de l'Auteur :
Voilà. Pour ceux qui se souviennent, ils auront vite vu que ce dans fanfic, on suit du point de vue d'un marine la dernière mission GDI du premier C&C, l'attaque du Temple Nod de Kane à Sarajevo : nostalgiques, souvenez vous ! Haaa… que de souvenirs…que de moments passés à péter la gueule au Nod… ou au GDI bien sur yerk yerk !! ):)
Sinon, j'espère que vous avez aimé. Critique, commentaire, remarque, question : comme d'hab : mail me !

Je remercie Shadow Max pour ses encouragements, Razorxc et Furax pour leurs éloges à mon premier fic, ainsi que tous ceux du forum, merci beaucoup, ça m'a fait chaud au cœur de savoir que mes textes intéressaient quelqu'un. Encore une fois aussi merci à Furax pour avoir accepté de publié mes fics et pour son excellent site Time Of War.

 
 
. : [R]echerche : .
 

 


. : [L]es dossiers : .
 


Nikola Tesla
Les unités et b...
Les fans Fictions
Les actions préd...
L'histoire
Création d'une c...
Changer l'image d...
Ajouter une musiq...
Ajouter ou change...
1ères impressions

 


. : [S]ections : .
 


Dossiers
Downloads
Créations
Images
Solutions
Stratégies

 


. : [D]ownloads : .
 


Audio-video
Campagnes
Cartes
Divers
Editeurs
Mods
Patch
Sauvegardes

 




Copyright © 1996-2005. Tous droits réservés.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur
Flux RSS jeux  Flux RSS g�n�ral (news TOW, jeux, hors sujets)